Stratégie communautaire des dragages

Lors de sa réunion du 19 juin 2015, le Bureau du Conseil Communautaire a voté à l’unanimité le lancement d’une procédure d’élaboration d’un «plan commun de gestion opérationnel des dragages» de la rade de Lorient.

La réalisation de ce PGOD – qui doit organiser les dragages sur une période de 10 années – nécessite une phase d’études portant sur

  • un diagnostic des pratiques et de l’environnement portuaire
  • la détermination des enjeux et des objectifs
  • l’élaboration du plan de gestion pluriannuel
  • l’élaboration des dossiers d’autorisations décennales

L’étude qui doit commencer cet été devrait durer 8 mois et coûter 70 000 euros HT (répartis entre 4 maîtres d’ouvrages comme suit : DCNS 10%, Région 16%, Département 20%, Lorient Agglomération 54%). Ensuite une enquête publique devrait intervenir à l’hiver 2016-2017.

Cette étude et l’enquête publique qui suivra devraient être déterminantes pour valider ou pas la position de Conseil Communautaire en ce qui concerne le devenir des boues de dragages. Comme nous l’avons évoqué dans un article précédent, le principe envisagé est de claper (immerger en mer) les quelque 90 % des sédiments considérés comme «sains» et de ne traiter à terre que les 10% qui dépassent un seuil dit N1. L’enjeu sera donc de savoir d’abord si l’étude reprend à son compte ce principe et valide ces seuils et ces volumes, et ensuite de savoir si le public adhère à cette vision.

Annexe : bordereau voté par le Bureau (.pdf de 4.4 Mo, ce qui totalement anormal pour un document texte qui devrait être beaucoup moins lourd !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.