Pont Saint Christophe : trois associations s’inquiètent

Communiqué

Le Collectif cyclisme et Prévention du Morbihan, l’association Vél’Orient et le club cyclotouriste de Lanester se sont réunis ce lundi 25 avril pour faire le point sur l’avancement des travaux sur le pont Saint Christophe et sur la prise en compte des personnes à mobilité réduite (PMR) piétons et cyclistes.

Ce pont supporte un trafic journalier de 20 000 véhicules / jour (30 000 avant la mise en service du pont des Indes). Les 4 files existantes de circulation automobiles ne se justifient pas dans la mesure où elles ne se poursuivent pas ni sur Lorient ni sur Lanester. La sécurité des usagers vulnérables doit être améliorée durablement dans sa traversée.

Les trois associations demandent, a minima, que la chaussée ne comporte pas plus de trois files de circulation afin de dégager sur les côtés des dispositifs cyclables sécurisants de largeur minimale de 2 m de part et d’autre du pont, en plus des trottoirs existants et que la vitesse soit apaisée.

Les informations disponibles ne permettent pas d’être rassurés sur les aménagements cyclables et piétonniers qui seront réalisés à terme.

Il est donc urgent qu’une décision soit prise entre les différentes parties prenantes, le Conseil Départemental, Lorient Agglomération, les communes de Lorient, de Lanester, et les usagers. L’achèvement des travaux de réfection est en effet prévu pour juin 2016.

Il serait inconcevable, à l’heure de la COP21, de l’amélioration de la sécurité routière, de l’encouragement à la pratique de l’activité physique, vecteur de santé, de l’accessibilité à tous que les modes de déplacement doux ne soient pas, ici, favorisés.

Une action de communication, à laquelle sont conviés tous les usagers est prévue ce vendredi 29 avril de 18h00 à 18h30 aux abords du pont coté Lanester, en poursuite de celle déjà engagée par Vél’Orient depuis plusieurs mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *