Monnaie locale … ou pas ?

À l’été 2015, s’est formé un groupe de personnes souhaitant réfléchir au lancement, au Pays de Lorient, d’une monnaie locale complémentaire (voir notre article).

Au printemps 2016, une étape était franchie avec la constitution de l’association Blé Noir et le choix d’un nom pour la monnaie, le Segal.

Plusieurs commissions ont travaillé, rassemblant de la documentation, prenant des contacts avec des porteurs d’expériences comparables ailleurs en France, étudiant les questions à trancher et tissant des contacts avec des partenaires potentiels, institutionnels ou privés.

Parallèlement, une initiative venue du Pays Basque mais à vocation nationale prenait corps et consistance, celle de la mise en place d’une monnaie complémentaire numérique : le Coopek (voir https://www.coopek.fr/).

Aujourd’hui, les membres de l’association Blé Noir s’interrogent : Quel avenir pour le SEGAL ? Faut-il l’associer ou non au COOPEK ? Faut-il opter pour la monnaie papier ou numérique, papier ? Ou combiner les deux ?

Pour répondre à ces questions une réunion est convoquée le mercredi 23 novembre à 20h en salle A03 de la cité Allende à Lorient.

1 commentaire pour “Monnaie locale … ou pas ?

  1. RENE PASQUIER
    17 novembre 2016 à 16 h 00 min

    Le projet Coopek peut donner une vraie dimension à ces tentatives qui ont peine à émerger et trouver une place crédible et durable.
    Le montage semble très structuré avec une monnaie électronique qui semble la seule crédible et sécurisée pour un développement possible au delà de niche.

  2. Jérôme Croizer
    18 novembre 2016 à 4 h 01 min

    Ne confondons pas pas la monnaie du Pays Basque qui est euskalmoneta (EUSKO) et celle d’Eric Poujade (coopek) de Midi-Pyrénées (si ma mémoire est bonne ). Un sympathisant Rennais!

    • Philippe Ladame
      18 novembre 2016 à 9 h 23 min

      En effet, merci de la précision.

  3. 10 décembre 2016 à 21 h 43 min

    SCIC SCIC SCIC… aïe aïe aïe !… http://wp.me/p6EXHi-4g9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.