Ligne aérienne : pour une information conséquente

portrait-Delphine_200Delphine Alexandre, qui s’était opposée au projet en Conseil Communautaire, réagit à la suspension surprise de la ligne Lorient-Lyon.

Suite à la suspension de la ligne aérienne Lorient-Lyon,  nous rappelons que nous avons été les seuls à nous opposer au montage présenté lors du Conseil Communautaire et du Conseil Municipal de Lorient.

En effet nous avons considéré que les informations fournies n’étaient pas suffisantes pour estimer l’intérêt public d’un projet de financement se montant à 2,6 millions d’euros sur 4 ans, ce qui n’est pas rien dans la période actuelle.

Nous demandons à nouveau, sur ce sujet comme sur d’autres, que l’information des élu/es et des citoyen/nes soit autrement plus conséquente que jusqu’à présent. Il n’est pas pensable de devoir se prononcer sur un tel engagement d’argent public sans avoir des données précises sur la fréquentation d’une telle ligne – quels types d’utilisation à quelle fréquence – et sans une totale transparence sur les acteurs engagés – notamment le rôle de la société slovène SiAvia.

Nous espérons que, si le sujet revient en délibération, nous aurons enfin les éléments d’appréciation nécessaires.

   Delphine Alexandre et Paul Cornic
   À Gauche l’Union Citoyenne, Solidaire et Écologiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *