L’art ou cochon ?

«Vive l’art pour tous. Mais moins chère»

Le week-end dernier ce vibrant appel  à un plus large accès à la culture a été taggé sur le fronton du Grand Théâtre à Lorient, à côté de l’Hôtel de Ville.

La chose a été relevée par le Télégramme et commentée dans les réseaux sociaux sur le fond et sur la forme. Le journal a relevé que l’inscription tombait un peu à plat alors que le dernier spectacle (Pierre et le Loup) était accessible entre 5 et 12 euros. Dans le même sens des internautes ont mis en regard les 45 € à Océanis pour du théâtre de divertissement ou encore les 56 € pour «Stars 80» au Parc des Expos.

Les mêmes internautes ont d’ailleurs émis l’idée qu’en supprimant le «mais» et le «e» final, le Grand Théâtre tenait avec le tag «Vive l’art pour tous moins cher», en grandes lettres accueillantes, l’amorce d’une belle campagne de com … pas chère.

1 commentaire pour “L’art ou cochon ?

  1. Arto
    15 décembre 2014 à 15 h 49 min

    Festivus, festivus, Le spectacle n’est aucunement de l’art mais du divertissement, l’art et la culture c’est autre chose.. Lire Debord et Muray par exemple. Les pauvres regardent la télévision….

  2. Damien
    18 décembre 2014 à 16 h 16 min

    Bizarrement, il a été décidé de supprimer l’ensemble du graf plutôt que de suivre les conseils de cet article. Très rapidement puisque lundi soir ça avait disparu… dommage pour la campagne de pub à pas cher.

  3. Arto
    18 décembre 2014 à 22 h 52 min

    Les politiques sont des hygiénistes urbains. Le centre ville doit être propre, ripoliné, aseptisé, vidé de ses pauvres et des improductifs en limitant les lieux où ils peuvent être vus et gêner les consommateurs qui restent. Le théâtre justement, le théâtre de la rue n’existe plus, la ville poétique est éradiquée par les alignements, les potelets, les terrasses de plus en plus prédatrices du domaine public, habillée par les designers aux ordres de la société marchande.. Quel est le plaisir de flâner dans les rues de Lorient ? Des tapis lisses et nets ou il n’y a plus d’espace de rencontre, de pensée…. Et basta ainsi la répression sourde est bien plus facile… Je ne donne pas « chère » de l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.