FCL : subvention ou pas ?

Lors du Conseil Municipal de Lorient, le 27 novembre 2014, les élu/es de la liste À Gauche l’Union Citoyenne, Solidaire et Écologiste se sont positionnés contre la subvention proposée par la majorité municipale en faveur du «Centre de formation F.C.L.». Il s’agissait de voter la reconduction d’une subvention de 228 674 euros au profit de la SASP FC Lorient Bretagne Sud, présidée par Loïc Féry, afin «d’aider la Société à atteindre ses objectifs sportifs et éducatifs».

Dans un article qui reprend leurs interventions ce jour-là, les élu/es expliquent leur point de vue :

En ce qui concerne ce bordereau, vous avez jusqu’à présent souligné que cette subvention était conditionnée à la présence sur le territoire du FCL. Il ne vous aura pas échappé que le club a choisi de s’installer dans une commune limitrophe, qui n’a pas hésité à faire valoir ses attraits, et de décliner les propositions que notre ville avait faite. Ne croyez-vous pas M. le Maire que cette commune limitrophe, chère à certains conseillers de l’opposition ici présente, serait ravie de prendre en charge à notre place cette coûteuse subvention dont nous n’avons plus les moyens ? N’avez-vous pas à l’époque de ce transfert indiqué à votre majorité d’alors que la subvention était conditionnée au maintien du club sur le site de Lorient ?

En tout état de cause M. le Maire nous voterons contre cette subvention : plus de 200 000 Euros pour faire quelques visites du stade et organiser avec des bénévoles un tournoi de foot, ce n’est pas sérieux. Est-ce seulement les lorientais qui en profiteront ? C’est clairement une subvention sans contrepartie, ou, pire, une prestation de services sans appel d’offres. Nous sommes très, très loin de la prudence que nous vous invitions à avoir au début de notre intervention.

Et au-delà cette question prudentielle, un mot que vous aimez pourtant, ne trouvez-vous pas particulièrement choquant, et nous dirions même parlant, que vous nous fassiez voter le même jour cette subvention de 200 000 Euros au foot business et que vous mégotiez votre soutien à kart’emploi pour 10 fois moins, ou encore que les accompagnements de soirée de la LMDE aient royalement 1 500€ de subvention ?

M. le Maire nous vous appelons à la raison et nous vous invitons à repenser l’ensemble des relations avec ce club, sur des bases beaucoup plus claires et précises, ou chacun est à sa place. Le club comme la Ville en seraient confortés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.