Enquête publique pour une canalisation de gaz

Une enquête publique est en cours concernant un projet de renforcement du réseau de transport de gaz naturel par la création, sur 111 kms, d’un nouveau gazoduc de 400mm traversant la partie nord du Pays de Lorient.

gaz_vuecomplete Le dossier d’enquête publique est consultable en mairie de Plouay jusqu’au 17 octobre. Pour être précis, il est constitué de trois grosses pochettes contenant chacune plusieurs documents, pour un total d’environ 30cm d’épaisseur.

Comme il est obligatoire, le dossier contient bien un «résumé non technique», mais, comme souvent, ce document ne remplit pas sa fonction. C’est d’ailleurs l’un des points soulevés dans la déposition d’EELV Pays de Lorient.

En principe, une telle canalisation (enterrée en moyenne à un mètre de profondeur) a peu d’impact sur la durée, sauf dans les parties boisées où la bande de servitude de 10m restera perceptible (voir la FAQ réalisée par GRTGaz). Le coût total de la réalisation du projet n’est pas indiqué, mais on comprend qu’il sera pris en charge par l’industriel Direct Énergie Siemens.

Le problème posé par ce projet concerne surtout son «utilité publique». Paradoxalement le sujet ne semble pas traité en tant que tel dans le dossier, mais dans l’avis de l’Autorité Environnementale on peut lire que «sans la construction de la centrale de Landivisiau, l’opportunité de construire une nouvelle canalisation ne serait pas avérée».

En réalité la question de «l’utilité publique» de cette nouvelle canalisation est bien celle de la pertinence ou pas de construire la centrale à cycle combiné gaz en projet à Landivisiau … mais ce sujet n’est pas abordé dans le cadre de cette enquête publique.

Notes :
– Le dossier est consultable en mairie de Plouay jusqu’au 17 octobre aux horaires d’ouverture de la mairie
– Il n’est pas consultable en ligne (une pétition réclame cette mise en ligne)
– On peut écrire aux commissaires enquêteurs à l’adresse ep.gaz.pleyben.plumergat@orange.fr

 

1 commentaire pour “Enquête publique pour une canalisation de gaz

  1. Georges-Henri Clopeau
    13 octobre 2014 à 9 h 37 min

    Il ne se passe pas d’année sans qu’un immeuble ne saute dans une explosion de gaz. Je suis contre toute utilisation du gaz loin de sa source. C’est à la source qu’on devrait construire une centrale présentant toutes les garanties de sécurité et enfouissement du CO2. L’installation d’une ligne électrique est bien moins chère que celle d’un gazoduc, et la sécurité générale est meilleure.
    Le rendement énergétique est inférieur, mais compte tenu du coût des accidents, le rendement financier global n’est sûrement pas dissuasif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.