De la démocratie à l’Agglo ?

Thérèse Thiéry (maire de Lanester) et André Hartereau (maire d’Hennebont) ont tenu une conférence de presse commune sur la question du fonctionnement de l’Agglo.

Lanester Nouvelle Citoyenneté et Hennebont Initiatives Citoyennes partagent en effet une analyse critique sur le fonctionnement actuel du Conseil Communautaire (une analyse proche de celle d’EELV publiée ici il y a quelques semaines) et les deux élus entendent bien faire valoir leur point de vue en la matière et obtenir des assurances alors qu’approche la première réunion du Conseil (le 25 avril) et, donc, l’élection de son président.

Dénonçant le «déficit de liens avec les habitants» qui voient l’Agglo comme une «technostructure», Thérèse Thiéry et André Hartereau estiment qu’il est «temps de passer aux actes». «Il faudra se faire épauler et travailler à une nouvelle organisation, rendue nécessaire par le nouveau périmètre de l’Agglo (…) Il y a un modèle à inventer.»

Sauront-ils faire les propositions qui permettront aux citoyens de mieux comprendre les mécanismes un peu complexes en oeuvre, de mieux être informés des projets en gestation, de pouvoir accéder aux données et aux bordereaux dans des délais qui en permettent l’appropriation ? Sauront-ils trouver les modalités, les lieux et les moments pour associer la population aux décisions ?

En tout cas ces deux élus au positionnement un peu atypique (se revendiquant de la «citoyenneté») ont une opportunité historique de le faire valoir : suite aux élections municipales de mars 2014 qui ont vu une augmentation nette du nombre de conseillers communautaires de droite, ils se trouvent, en effet, en position de force pour imposer au PS des changements que celui-ci et son président d’Agglo n’ont pas imaginé de mettre en oeuvre au cours du mandat précédent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.