AlimenTerre 2015

En partenariat avec Lorient Agglomération, les villes de Lorient, Languidic et Riantec, l’ensemble scolaire Saint-Joseph-La Salle de Lorient, l’Université Bretagne Sud et la Maison des Étudiants de Lorient, le CCFD-Terre Solidaire, l’association Bretagne Solidarité Pérou Bolivie, Les Jardins de Cocagne-Optim Ism, la Biocoop les 7 épis, J’Ai Vu un Documentaire, et avec le soutien de nombreux partenaires locaux.

Organisé chaque année du 15 octobre au 30 novembre, le Festival de films ALIMENTERRE est l’événement national de la campagne, temps fort de mobilisation pour le réseau ALIMENTERRE. C’est un outil « clé en main » permettant de mettre en débat les enjeux agricoles et alimentaires mondiaux au sein de notre société. Animé au niveau national par le CFSI, il est mis en œuvre en France et à l’étranger, par des acteurs locaux variés, coordonné au niveau du département du Morbihan par le CRISLA.

Le Festival de films ALIMENTERRE vise à :

  • informer de façon objective un public large sur les différents enjeux permettant ou non un accès à une alimentation saine et suffisante pour tous ;
  • inciter à une réappropriation de la question alimentaire par les citoyens, en reconsidérant ainsi le travail des agriculteurs ;
  • proposer des pistes d’action concrètes pour soutenir un modèle agricole plus équitable, et plus respectueux de l’environnement et des écosystèmes ;
  • sensibiliser les futurs professionnels agricoles sur les impacts des modèles agricoles choisis ;
  • provoquer des débats participatifs, ouverts voire contradictoires entre tous types d’acteurs sur les questions agricoles et alimentaires.

Il est ouvert au grand public, scolaires et étudiants, mais aussi pour les professionnels, associations et collectivités territoriales. Les séances sont gratuites et sont suivies d’un débat avec des experts du milieu agricole, de consommateurs, d’élus, de partenaires associatifs…

  • Films en séance tout public, entrée libre et gratuite:

Mardi 03 novembre / 20h
film :
« Palme : une huile qui fait tâche »
Espace des médias et des arts – Médiathèque
12 TER, rue Jean Moulin, 56440 Languidic

Une production Magneto Presse – 52′
Film réalisé par Emilie LANCON en 2013

Chips, biscottes, soupes en sachet, biscuits ou encore viennoiseries, l’huile de palme, la plus consommée au monde, est présente dans près d’un aliment industriel sur deux. On la trouve aujourd’hui dans les ateliers des chocolatiers jusqu’aux cantines scolaires. Utilisée pour remplacer les graisses animales et certaines huiles végétales, elle n’est pas sans risque pour la santé. C’est pourquoi certains ont fait le choix de s’en passer. Mais par quoi peut-on la remplacer ? Tour d’horizon des alternatives possibles. L’autre danger concerne l’environnement. En Indonésie, premier producteur mondial d’huile de palme, le marché fait vivre près de 20 millions de personnes mais détruit des forêts entières. Pour contrer ce phénomène, une filière durable tente de s’imposer.

Intervenants : Kristell CORRE, diététicienne nutritionniste, Emmanuelle GRUNDMAN, biologiste, naturaliste et reporter animalière française
Lundi 9 novembre à 18h30

Films « Et maintenant nos terres »

Amphithéâtre François Chappé (Paquebot), Université Bretagne Sud

Lorient

« Et maintenant nos terres »

Une production Autoproduction – 30′
Film réalisé par Benjamin POLLE et Julien LE NET en 2015

Et Maintenant Nos Terres raconte l’histoire de trois résistants à l’accaparement des terres en Afrique, trois héros de la paysannerie qui défendent leurs terres et leur mode de vie face à des investisseurs étrangers. Au Cameroun, Nasako Besingi fait reculer le projet d’une plantation de palmiers à huile porté par un fond d’investissement américain alors qu’Emmanuel Elong mène une alliance internationale de producteurs en négociation directe avec le groupe français Bolloré. La résistance s’organise également au Sénégal où les éleveurs peuls mobilisent la presse internationale dans leur combat contre un investisseur italien. Tous refusent d’abandonner leurs terres et se battent pour un autre modèle de développement agricole en Afrique. Un modèle qui existe ! La preuve au Bénin avec le centre Songhaï qui forme chaque année des centaines de jeunes africains à une agriculture biologique et locale. Les alternatives à l’agriculture industrielle se multiplient et font leurs preuves en Afrique. Et Maintenant Nos Terres en fait le récit.

Mardi 17 novembre / 20h
film :
« Ceux qui sèment »
Salle audiovisuelle de l’ensemble scolaire Saint-Joseph-La Salle
42, rue de Kerguestenen, 56100 Lorient

Une production Agro & Sac à dos – 52′
Film réalisé par Pierre FROMENTIN en 2014

Mais quelle est donc cette agriculture familiale qui emploie à ce jour plus de 40 % des actifs mondiaux et produit 80 % de l’alimentation mondiale ? C’est la question à laquelle 40 étudiants en agronomie ont choisi de répondre en réalisant un film documentaire à travers le monde. Le jeune réalisateur Pierre Fromentin a mis en image cette agriculture familiale, en passant par l’Inde, la France, le Cameroun, l’Équateur et le Canada. Ce film évoque les avantages ainsi que les limites associées au caractère familial de l’agriculture. Une invitation au voyage et à la réflexion, pour un public de tous âges et de tous horizons.

 

Mardi 24 novembre / 20h
film :
« Palme : une huile qui fait tâche »
Salle audiovisuelle
rue de la Pradène, 56670 Riantec

Une production Magneto Presse – 52′
Film réalisé par Emilie LANCON en 2013

Chips, biscottes, soupes en sachet, biscuits ou encore viennoiseries, l’huile de palme, la plus consommée au monde, est présente dans près d’un aliment industriel sur deux. On la trouve aujourd’hui dans les ateliers des chocolatiers jusqu’aux cantines scolaires. Utilisée pour remplacer les graisses animales et certaines huiles végétales, elle n’est pas sans risque pour la santé. C’est pourquoi certains ont fait le choix de s’en passer. Mais par quoi peut-on la remplacer ? Tour d’horizon des alternatives possibles. L’autre danger concerne l’environnement. En Indonésie, premier producteur mondial d’huile de palme, le marché fait vivre près de 20 millions de personnes mais détruit des forêts entières. Pour contrer ce phénomène, une filière durable tente de s’imposer.
Intervenant : Jean Merlin Basil ETOBE, Ingénieur agronome spécialisé en génie rural et coordinateur à Ingénieur Sans Frontières au Camerou, Bernard SCHMITT, médecin nutritionniste.

 

Mercredi 25 novembre / 18h30

Film : « Les Liberterres »

Amphithéâtre François Chappé (Paquebot), Université Bretagne Sud

Lorient

Une production Koan – 82′
Film réalisé par Paul-Jean VRANKEN et Jean-Christophe LAMY en 2015

Portrait d’une rébellion, « Les Liberterres » suit le parcours de 4 paysans qui ont tourné le dos, définitivement, aux méthodes de l’agriculture conventionnelle. En contrepoint, des archives nous font voyager en noir et blanc dans une époque où la science, croyait–on, allait définitivement sauver le monde de la faim et de la malnutrition. Des paysages d’Europe et d’Afrique aux 4 saisons, des personnages émouvants et provocants, des histoires qui s’entrecroisent pour parler un seul langage : la terre en liberté.

Bandes annonces des films :
Palme : une huile qui fait tâche
Ceux qui sèment
Et maintenant nos terres
Roumanie, éleveurs à terre
Les Liberterres
9.70

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *