Accueillir mieux

Malgré les fêtes et le temps maussade, plus de 200 personnes se sont retrouvés à Lorient, place Aristide Briand, ce samedi 30 décembre autour du slogan «Accueillons dignement».

Photo Bruno Corpet

En cause les difficultés diverses rencontrées par les exilés présents sur le territoire.

«On estime à une soixantaine actuellement les personnes qui ne sont pas prises en charge en CADA (centre d’accueil pour demandeurs d’asile) alors qu’elles devraient l’être.  Elles doivent aux efforts de diverses associations de ne pas être à la rue» expliquent les bénévoles présents.

D’autres problèmes sont pointés du doigt :

  • la domiciliation (c’est à dire l’adresse postale attribuée aux demandeurs d’asile) qui est maintenant à Vannes
  • la retenue sur ADA (allocation aux demandeurs d’asile) pour les familles avec jeunes enfants mises à l’abri en hôtel
  • les délais d’ouverture de droits (Couverture Maladie Universelle ; tarif solidaire pour les transports)
  • l’insuffisance de dispositifs d’accueil de jour adaptés
  • le déni du droit à demander l’asile en France pour celles et ceux placés en procédure Dublin (renvoi dans un pays européen traversé précédemment)

Autour d’un bol de soupe ou d’un café, et en chansons parfois, les membres des associations (voir liste ci-dessous) espèrent avoir donné un peu de visibilité aux carences des pouvoirs publics qu’ils pallient au quotidien.

Le tract diffusé lors du rassemblement :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *