Quel ScoT ?

À l’issue de la période d’enquête publique relative qu Schéma de Cohérence Territoriale, le groupe local EELV Pays de Lorient exprime dans un communiqué le regret que des orientations claires et fortes ne se dégagent pas davantage.

Le Schéma de Cohérence Territoriale dont a besoin le Pays de Lorient devrait être constitué de quelques grandes priorités.

– Garantir la mixité sociale, en l’imposant dans toute opération immobilière et en pensant équipements collectifs,

– Accentuer l’effort sur la question énergétique, en développant les aménagements d’isolation et l’usage des énergies renouvelables,

– Mettre un frein à l’usage individuel de la voiture, en donnant la priorité, dans les villes, aux déplacements doux et partagés et en favorisant les covoiturages de proximité et inter-communes,

Privilégier les commerces et activités de proximité, en visant qualité alimentaire (moins carnée et moins chimique) et économie circulaire (ré-emploi et recyclage),

Agir contre la perte de biodiversité, notamment en protégeant les espaces naturels et en renforçant les couloirs écologiques.

Dans le SCoT soumis à enquête publique ces objectifs sont évoqués par ci par là, mais, ils sont noyés parmi d’autres potentiellement contraires, comme l’impératif de rayonnement et de croissance. Espérons que les plans locaux d’urbanisme, qui doivent s’inscrire dans les orientations du SCoT, n’oublieront pas ces objectifs qui nous semblent essentiels.

Espérons aussi que la redéfinition du SCot, qui devrait intervenir dans le cadre de l’association avec le Pays de Quimperlé, sera l’occasion, ratée cette fois-ci, de poser ces priorités plus clairement et plus fortement.

 

Le 01/01/18

Europe Écologie Les Verts
Pays de Lorient

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.