4 axes pour le Pays de Lorient

Le Conseil de Développement, instance consultative qui s’intéresse au Pays de Lorient, vient de publier 4 propositions d’axes prioritaires pour la période 20014-2020.

La période n’est pas choisie au hasard puisqu’elle correspond à la durée couverte par le «Contrats de Pays» qui organisent, financement à la clé, le soutien de la région à certains projets portés au sein des pays, contrats pour lesquels l’avis des Conseils de Développement est sollicité.

Au cours de l’année 2013, et dans cette perspective, le Conseil de Développement du Pays de Lorient a travaillé sur 4 thèmes et communiqué cet automne les résultats pour chaque atelier (voir notre article). La publication de ce document est donc le point d’orgue de cette démarche.

La synthèse, de 12 pages, est de lecture aisée. Il s’agit de considérations générales par lesquelles le conseil indique dans quelle direction il convient, à son sens, d’aller.

Quelques citations, pour donner le ton :

  • La Bretagne n’est pas «bipolaire» et ne doit pas le devenir. La métropole bretonne, c’est la Bretagne en réseau !
  • Il faut simplifier le mille-feuille territorial.
  • Mobiliser l’épargne locale pour le développement du territoire.
  • Favoriser les logiques de partage
  • Développer l’ouverture des données publiques aux citoyens
  • Appuyer le développement d’une filière alimentaire locale
  • Augmenter significativement la production d’énergie renouvelable et décentralisée
  • Développer l’économie circulaire
  • Mise en réseau des acteurs : spectacle vivant, musiques actuelles, médiathèques.
  • Favoriser la solidarité, la mobilité et la complémentarité des offres culturelles dans le cadre de parcours partagés.

Reste à savoir si ces recommandations seront traduites et concrétisées dans la réalité du Contrat de Pays à venir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.