ZAC du Mourillon

Communiqué EELV Pays de Lorient du 30/06/2022

Par délibération du 24 septembre 2010 Lorient Agglomération avait déclaré d’intérêt communautaire l’extension de la zone d’activités du Mourillon sur quelque 27 ha de terres agricoles. Il y a douze ans, en effet, on n’avait pas encore pris la pleine mesure des questions écologiques. Heureusement des riverains, des associations et nous-mêmes se sont alors mobilisés, particulièrement à l’occasion de l’enquête d’utilité publique en 2017, et la commissaire enquêtrice a rendu un avis défavorable.

Mardi dernier, le Conseil Communautaire a enfin pris acte qu’il fallait renoncer au projet d’origine par une délibération de suppression de la ZAC ce qui, bien sûr, nous satisfait.

Nous regrettons, en revanche, que le grignotage des terres agricoles semble devoir se poursuivre, comme le laisse penser la modification du PLU de Queven, le 19 mai dernier, modification qui ouvre 3 ha à l’urbanisation dans ce secteur du Mourillon.

Notre avis est qu’il faut aujourd’hui relancer la réflexion pour actualiser les principes qu’il convient de suivre en matière d’aménagement de notre territoire et en déduire un zonage qui cadre les projets à venir. Il faut le faire en prenant la pleine mesure de l’urgence climatique, de la perte de biodiversité, des nécessaires transitions énergétique et alimentaire. Dans l’attente, pour ce qui concerne les Terres Fécondes du Mourillon, la solution cohérente et adaptée nous semblerait être de faire le choix d’un classement en ZAP (Zone Agricole Protégée).

le 30/06/2022
EELV Pays de Lorient
paysdelorient@eelv.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.