Vélos – autos, les règles changent

La rencontre annuelle organisée à Baud par le «Collectif Cyclisme et Prévention 56» a rassemblé une bonne soixantaine de personnes, principalement du Pays de Lorient, usagers du vélo et responsables intermédiaires dans les collectivités locales pour beaucoup.

Cette rencontre a été notamment l’occasion pour Gilles Aboucaya, chargé d’études au CEREMA, de présenter les évolutions réglementaires actuelles ayant un lien avec la pratique du vélo, dans le cadre du PAMA (Plan d’Action pour les Mobilités Actives).

La grande nouveauté pour les collectivités locales c’est la possibilité de déroger au 50 kmh inscrit dans le code de la route, non pas seulement rue par rue, mais pour l’ensemble de la ville. Il s’agit d’une disposition qui doit permettre le développement du mouvement  des «villes 30».

Plusieurs modifications concernent directement les cyclistes:

  • Dans les zones 30, les double sens cyclistes deviennent la règle
  • Les sas vélo au niveau des feux sont désormais interdits au cyclomoteurs
  • Les «passe-feux» (l’appellation administrative officielle est «Cédez le passage cycliste au feu») ne sont plus seulement des tourne à droite, ils peuvent concerner toutes les directions. Ils restent, bien entendu une signalisation orange, c’est à dire non pas un droit prioritaire, mais une possibilité si les circonstances le permettent.
  • Possibilité de développer l’usage des marquages de trajectoires cyclistes

D’autres modifications concernent les automobilistes :

  • Classement en stationnement très gênant (135 €) du stationnement sur bandes ou pistes cyclables
  • Autorisation du chevauchement de la ligne continue pour permettre de respecter l’écart par rapport aux cyclistes (1m en agglomération et 1.5m hors agglomération)

La question est maintenant de savoir dans quelle mesure et avec quelle efficacité ces nouvelles réglementations seront mises en oeuvre par les collectivités.

Par manque de temps le sujet Cohabitation vs Séparation des usages n’a pas été approfondi lors de cette «rencontre de Baud». Peut-être sera-t-il remis à l’ordre du jour de la 13ème édition l’an prochain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.