Un atelier participatif du Conseil de Développement

Hier soir le Conseil de Développement avait organisé à Lorient un «atelier participatif» sur le thème «Quels constats et quelle stratégie pour le Pays de Lorient en 2020 ?»

Une quarantaine de personnes ont répondu à l’appel (dont une bonne moitié n’appartenant pas au Conseil de Développement).

Après un rapide état des lieux, les participants ont été répartis en trois groupes, chacun ayant pour tâche de se remuer les méninges pour échanger ce qu’il voit au Pays de Lorient comme forces, faiblesses, opportunités, menaces et enjeux.

La forme et la méthode choisies ont permis à chacun des participants de faire part des idées lui venant spontanément, puis de se positionner sur l’ensemble de la «production» du groupe.

Il est intéressant de noter que, alors que les documents prospectifs officiels (de Lorient Agglo notamment) font toujours et lourdement la part belle à la nécessité de «rayonnement» et de «dynamisme» vers l’extérieur, les trois groupes ont plutôt exprimé des attentes en matière d’équilibres, de prise en compte des besoins de la jeunesse, de nécessité de démocratie, d’investissement dans l’économie «verte» et solidaire, autrement dit des attentes en interne.

Les organisateurs du Conseil de Développement doivent maintenant préparer une synthèse plus formelle, intégrant les études réalisées par Audélor, les travaux précédents du Conseil de Développement et les apports de cet atelier participatif, qui sera présentée le 25 septembre. Le tout avec la perspective de constitution d’un dossier d’« appel à manifestation d’intérêt » qui doit orienter un futur «contrat de partenariat» (les anciens «contrats de pays»).

Article lié

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.