Soutien au «Lieu Noir, Lieu Jaune»

Sur le site http://lieunoirlieujaune.net/, Catherine Raoulas a publié aujourd’hui un coup de gueule que nous souhaitons relayer ici.

Une petite colère ? Allez, une grande même !

JOURNÉE DE SOUTIEN AU LIEU NOIR LIEU JAUNE :

Nous n’attendrons pas (ou n’atteindrons pas) la semaine du développement durable pour une petite démonstration léchée et autorisée de nos actions quasi quotidiennes au Lieu Noir Lieu Jaune. Nous y sommes déjà, et depuis que le lieu existe (fev 2009). Nous pensions nous inscrire dans la durée !

Dur ! Dur de monter une infrastructure en plein milieu d’un champ de mine … des murs qui s’écroulent, des boîtes qui coulent, des rades qui ferment, des gens qui y croient, et qui n’y croient plus, et des tas qui perdent leurs plumes. Des « tu vas voir, ça va bouger ! « ; des « tu vas rien voir … ».

Moi, je suis là depuis 2001, et j’y suis encore. Rien de glorieux, sinon de m’être attachée à ce monde où l’homme tient debout parce que c’est un homme, et sa vie est là.

Aujourd’hui, je comprends.
Je comprends que nous ne sommes rien, nous, avec notre petite culture à deux balles, l’enjeu de Lorient est ailleurs. La culture, ça se cultive dans un petit enclos, en centre ville. Un parterre, quoi ! Un joli rond-point où tout le monde va tourner, et à force de tourner se détournera … belle idée !

C’est marrant, je croyais, moi, que dans l’idée du développement durable, il y avait cette idée de semer plein de choses différentes, qui finalement aideraient à la diversité et à l’équilibre de nous tous.

Je n’ai encore rien compris à la leçon …
Ce samedi 28 mars, nous faisons SCÈNE OUVERTE. Déjà, mes oreilles sifflent !!!!!!
Quoi ? scène ouverte chez Catherine Raoulas (oui, parce qu’il faut préciser que beaucoup de gens n’ont pas pigé que Lieunoirlieujaune est une asso, et que je continue à prendre dans les dents à titre perso …). On fait quoi de mal à accueillir des artistes locaux, à leur prêter le lieu, notre matos, et nos oreilles ?
Gratuit à l’entrée, gratuit à la sortie et une buvette dans les règles qui ne nous payent même pas nos dépenses !!!!
Lieunoirlieujaune organise une journée de soutien !
Nous n’avons pas de compteur électrique.
Nous n’avons pas l’eau.
Nous ne sommes pas aux normes, quoi !
La ville ne veut pas financer ça
On est des pirates…

LE 2 MAI : JOURNÉE DE SOUTIEN AU «LIEU NOIR LIEU JAUNE»

Apportez vos talents!
concert, clown, théâtre, musique, slam, graff, poète, peintre, cuistot …… tout ce qui procure du plaisir et un certain art de vivre ……. Merde! ( heu; merci 😉
N’hésitez surtout pas à nous contacter !
et merci d’être allé jusqu’au bout de ma colère …

Catherine Raoulas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *