SCOT : manque-t-il d’ambition sur les déplacements ?

Le SCoT (Schéma de Cohérence Territorial) du Pays de Lorient approuvé en 2006 est appelé à évoluer. En 2013, 6 nouvelles communes ont en effet intégré le territoire du SCoT, et sa révision a été décidée le 24 octobre 2013.

Ces derniers mois plusieurs initiatives – comme les rando-Scot – et diverses réunions ont eu lieu. Elles ont alimenté la rédaction du PADD (projet d’aménagement et développement durable) qui est mis en débat.

Au sein du Conseil de Développement du Pays de Lorient, un groupe de travail Scot-PLH suit plus particulièrement ce sujet. Il vient de publier des «remarques sur le PADD du Scot», un document de 5 pages mis en ligne sur le site du CDPL.

Le groupe de travail loue «la qualité et le contenu d’ensemble du document présenté» et il se félicite particulièrement des «ambitions affichées en matière de développement des centralités, d’encadrement plus strict des extensions commerciales, et de limitation des consommations foncières pour l’habitat ou les activités (qui) sont au cœur du projet de SCoT.» même si, sur différents aspects, le document suggère des précisions ou des reformulations.

C’est sur la question des déplacements que le groupe de travail du CDPL est le plus critique, qualifiant cette partie du PADD d’insuffisante.

«Le lien entre urbanisation et offre de déplacement doit être un des points stratégiques du SCOT, par exemple en liant la création de toute nouvelle opération d’urbanisation d’une certaine taille à une desserte par les transports collectifs», estiment les rédacteurs qui plaident pour «une desserte ferroviaire performante reliant les villes de la Bretagne sud» et pour des incitations fortes à la limitation de l’emprise de la voiture individuelle.  «Dans la ville-centre en particulier, s’orienter vers une limitation de l’offre de stationnement, la création de secteurs payants dans le centre, ou des places réservées au covoiturage, permettraient de dissuader l’usage de la voiture et d’encourager d’autres modes de transport.»

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.