RD 769 : la réunion de Caudan

La salle prévue s’est révélée trop petite pour accueillir les quelque 150 Caudannais venus participer à la deuxième réunion de consultation. Comme lors de celle de Plouay, les techniciens du département ont présenté le projet, après une introduction cadre de M. Falquerho, maire de Caudan.

Mais, cette fois, la partie questions – réponses a pris un tour assez différent. Bien sûr certains riverains ont cherché à mieux mesurer quel pourrait être l’impact de la mise en 2×2 voies sur leur propriété et leur environnement. Mais un premier débat s’est cristallisé sur la question de la section 2 (sur le territoire de la commune), qui fait l’objet d’une réflexion entre deux possibles : l’agrandissement sur le tracé actuel ou un contournement par l’est.

Ensuite la discussion s’est portée en quelque sorte sur la philosophie du projet, après que le responsable du service routes du département ait posé comme objectif du projet le passage à 110 km/h. Plusieurs personnes sont intervenues pour expliquer que, si elles étaient sensibles à la question de la sécurité, elles étaient préoccupées par cette perspective de vitesse et par les nuisances qui vont avec. Elles ont, en outre, exprimé des doutes sur l’intérêt d’aller plus rapidement … buter sur le goulot d’étranglement que constitue l’entrelacs de ronds-points et de routes qui permettent l’accès à ou le franchissement de la voie express. L’idée d’intégrer au projet la recherche de moyens pour diminuer le flux automobile et l’idée de conserver la vitesse actuelle (au moins dans les sections 1 et 2, c’est à dire sud) ont été portées avec insistance.

Pour conclure, il a été rappelé que la consultation courait jusqu’au 10 octobre 2014 et que toutes celles et ceux qui souhaitaient formuler des observations ou des avis étaient invités à le faire, soit en déposant dans les registres disponibles dans les mairies (Caudan, Cléguer et Plouay), soit via le site internet du département.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.