Pas de vacances pour les OGM

Fidèles à leur volonté d’alerter l’opinion publique sur les méfaits des OGM et des pesticides présents dans nos aliments du quotidien, le collectif des faucheurs volontaires a lancé une campagne d’action depuis le début du mois de juin dans le Pays de Lorient.

Afin de rappeler aux consommateurs un mystérieux «oubli» dans l’étiquetage des produits, des étiquettes «Nourris aux OGM…et aux pesticides» ont ainsi été apposées sur les produits de plusieurs magasins. Dans la plupart des cas, les dirigeants des enseignes (Carrefour Lorient, Leclerc Quimperlé ou Géant Lanester…) ont été sensibles à l’action et n’ont pas montré d’hostilité à l’égard des militants. Les clients rencontrés n’ont pas manqué par ailleurs de témoigner leur sympathie à l’égard de cette sensibilisation.

Cette action de bon sens n’est toutefois pas du goût de tout le monde : la volonté de masquer la réelle composition des produits est parfois tenace et l’accueil moins bienveillant. Cela a été le cas lors de l’action au sein du magasin LIDL (Bd du Scorff, Lorient) et c’est, semble-t-il, à la suite de celle-ci que deux des militants présents ont reçu une convocation au commissariat de police pour le 4 août.

Le collectif des faucheurs volontaires lance un appel à rassemblement le jeudi 4 août à partir de 13h15 devant le commissariat de Lorient afin de venir soutenir les militants convoqués, et de venir dénoncer la présence non mentionnée de traces d’OGM et de pesticides dans nos produits du quotidien.

1 commentaire pour “Pas de vacances pour les OGM

  1. Duranti
    1 août 2016 à 17 h 29 min

    LE PROFÈTE A DIT : « TU NE T’ATTAQUERAS PAS A LA SACROSAINTE CONSOMATION, SOUS PEINE DE DECHAINER LES DE L’ENFER »……c’est pour ca qu ils sont convoqués!…heureusement pour eux qu’ils n’ont pas dénoncé de l’evasion fiscale…ils rôtiraient deja chez lucifer….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.