OGM : vers un procès

4 «faucheurs volontaires» convoqués au tribunal de Lorient ce matin (notre article), se sont vus proposée une transaction sous la forme d’une amende de 300 euros chacun pour les «dégradations» commises en octobre 2015 quand des slogans anti-OGM avaient été peints sur les palissade du port de commerce.

Les militants, dont le but est de dénoncer les OGM et singulièrement l’insuffisance d’étiquetage et d’information à l’intention des consommateurs, ont évidemment refusé la transaction proposée. Un procès devrait donc avoir lieu, dont la date n’a pas encore été fixée.

En sortant du tribunal les 4 faucheurs ont remercié la centaine de personnes venues les soutenir et ont invités celles et ceux qui le souhaitent à s’associer pour préparer la prochaine «marche mondiale contre Monsanto et son monde» qui est prévue pour le 21 mai prochain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.