Marche silencieuse dimanche à Lorient

Ce jeudi en fin d’après-midi les représentants de nombreuses organisations se sont réunis à la Cité Allende et ont décidé d’organiser, dimanche à 15h à Lorient, une marche silencieuse qui devrait partir de l’Hôtel de Ville et aboutir place Glotin.

Cette marche citoyenne pour «refuser et combattre toutes les idéologies de haine» est une nouvelle réponse à l’attentat contre le magazine Charlie Hebdo au cours duquel 12 personnes ont été assassinées le 7 janvier 2015.

1 commentaire pour “Marche silencieuse dimanche à Lorient

  1. Arto
    9 janvier 2015 à 9 h 05 min

    Je ne comprends pas la marche silencieuse empreinte de moraline. au contraire à mon avis il faut chanter, il faut parler. Se taire revient à l’aveu d’une défaite. Ne comptez-pas sur moi…. Mon fils il faut chanter pour que la liberté…..
    http://www.dailymotion.com/video/xn0krl_juliette-greco-mon-fils-chante-1973_music
    Armons les kalachnikovs de l’ironie !

  2. Philippe Ladame
    9 janvier 2015 à 12 h 01 min

    Je comprends ce que tu veux dire. Et je pense que chansons, rondes et éclats de rire ne feront pas de mal, au contraire.
    Quand on parle de marche silencieuse c’est pour préciser qu’on ne fait pas un défilé revendicatif. Dans un défilé, chacun affiche son identité (son drapeau, ses badges) et expose ses revendications (slogans, tracts).
    Dire qu’on fait une marche silencieuse, c’est dire qu’il n’y aura pas de slogan, pas de revendication, pas de tract, pas de drapeau.
    Ce que les personnes réunies hier soir ont prévu c’est bien une marche silencieuse, citoyenne, ouverte par une banderole qui dira «Refusons et combattons toutes les idéologies de haine».

    Je pense qu’il est facile de comprendre que de très nombreuses personnes peuvent se retrouver sur le rejet des idéologies de haine et le refus de l’emploi de la violence pour bâillonner l’expression, et que cela fait un fond commun qui doit nous unir quand cette liberté fondamentale de vivre sans subir la haine et l’oppression est menacée.
    Cela n’empêche pas qu’on ait des options diverses sur des tas de sujets, qu’on pourrait discuter, sur lesquels on pourrait s’engueuler ou finalement s’accorder. Sauf que là, ce n’est pas ce temps-là.
    Aujourd’hui c’est le temps de dire : nous pouvons avoir des tas de divergences, mais nous sommes unis contre les idéologies de haine, point.

  3. Fab
    9 janvier 2015 à 17 h 16 min

    J’adhère à 200% au fait qu’une seule banderole (non partisane) soit autorisée.
    Cela m’aurait gêné que cette manifestation soit associée à un parti ou syndicat, quel qu’il soit.

    Soyons nombreux dans les rues dimanche, à Lorient comme ailleurs.
    C’est la meilleure réponse à apporter à ceux qui croient nous faire peur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.