Lancement d’une monnaie locale au Pays de Lorient

Illustration de l'annonce Lancement de la monnaie locale du Pays de Lorient

L’association Blé noir vous invite au lancement de la campagne de communication et du financement participatif pour la création de la monnaie locale le segal.

Vendredi 8 septembre 2017 à 17h15 à la librairie Quand les livres s’ouvrent 47, rue du Maréchal-Foch, à Lorient.

Vous assisterez à la pose du premier macaron annonçant : « Ici, bientôt, vous pourrez payer en segal ». Ce macaron sera remplacé lors de la sortie de la monnaie, prévue durant la deuxième quinzaine de novembre par « Ici, vous pouvez payer en segal ».

De 18h à 19h30, tous les Lorientais et les Lorientaises sont invité.e.s à découvrir le prototype des billets et à mieux connaître ce qu’est une monnaie locale.

Le segal, pourquoi ?

Il y a en France plusieurs dizaines de monnaies locales complémentaires (MLC pour les initié.e.s). Toutes attachées à leur territoire, elles permettent de regarder autrement l’économie locale. Acheter des biens, des services, ce n’est pas seulement consommer, c’est surtout échanger. Ces échanges font vivre le lieu où l’on habite, où l’on travaille, où l’on élève ses enfants… Cette monnaie circule sur le territoire et uniquement là. Elle favorise les liens directs entre les habitant.e.s et l’ensemble des acteurs de l’économie.

Le segal, pour qui ?

Le Pays de Lorient a 220 000 habitant.e.s et s’étend sur 30 communes. Le commerce et les transports constituent le plus gros bassin d’emploi (40%). L’agriculture, la sylviculture et la pêche, pourtant bien présents dans la vie de tous les Lorientais et Lorientaises, n’en représentent que 2 % de l’activité. Les équipements municipaux (médiathèque, piscine…) pourraient un jour utiliser le segal.

Le segal, comment ?

Cette monnaie se présentera sous forme de billets. Elle servira essentiellement aux petits échanges du quotidien, chez le boulanger, chez le médecin, chez le coiffeur, à la librairie… Soucieuse de la préservation de l’environnement et de la responsabilisation de l’acte d’achat, l’association porteuse, Blé noir, a mûrement réfléchi son choix de proposer une monnaie uniquement fiduciaire.

Dans un premier temps, 150 000 segal seront mis en circulation.

Les particuliers échangeront leurs euros dans des comptoirs de change aisément accessibles. Contre 50 euros par exemple ils recevront 50 segal. Ces segal ne seront pas repris, en cas de non utilisation. L’objectif n’étant pas d’accumuler la MLC, mais de la faire circuler au maximum.

Les partenaires (commerçants, artisans, artistes, profession libérales…) échangeront un fond de caisse en segal et pourront ainsi rendre la monnaie ou l’utiliser pour leur propre usage. Ces segal pourront être rééchangés sans commission de conversion.

Contacts :

Jean-Jacques, 06 89 98 11 45, jeanjacques.piard@gmail.com
Annette, 06 08 69 19 16, annette.massot@sfr.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *