Des nouvelles de la ferme agroécologique de Ploemeur

Dans un article précédent, nous avions évoqué le démarrage de la ferme agroécologique de Kerdroual à Ploemeur, un projet qui avait pu être lancé grâce à une opération de financement participatif.

Dans une lettre d’information adressée à ses soutiens, Olivier Mazéas donne des nouvelles de l’avancée du projet.

Merci à toutes et tous pour les bâches, toiles, draps et autres ! Grâce à vous, nous avons pu couvrir toute la surface nécessaire lundi !

om1

(évidemment, c’était un gros roncier avant à cet emplacement)

om2

(il y a superposition de couches donc vous ne voyez pas forcément votre contribution)

Mardi, nous nous sommes attelés à acheminer du sable très fin pour terminer le délicat lit de la princesse au petit pois, surnom que l’on pourrait donner à la citerne. Pour cela, on pouvait difficilement faire plus local puisque nous nous sommes approvisionnés à la carrière de kaolin de Kerbrient, à moins de 1 km de la ferme ! L’opération a été physique tout de même puisque nous avons dû faire environ 70 allers-retours à brouette entre la rue et le site de la citerne, le tout par un temps extrêmement lourd et orageux…

om3

om4

Et hier, nous avons installé la citerne, elle commence à se remplir !

om5
om6

TADAM ! Il fallait bien un casque de chantier !

Et c’est bon pour la tondeuse aussi, merci mille fois, ça va sacrément nous faciliter le travail d’entretien.

Sinon, nous avons planté des choux-fleurs et une magnifique variété de choux-raves violets et roses. Les semis de radis, mesclun et roquette poussent bien malgré le peu de précipitation de ces derniers temps. Il faut dire que nous avons réalisé des semis peu orthodoxes puisque, après avoir recouvert les graines de terre, nous avons paillé le semis avec une paille broyée finement. Résultat : les semis ont levé et réussi à traverser le paillage. L’intérêt de faire ça c’est que la terre de surface est protégée, elle ne forme pas de croûte, l’eau de pluie pénètre donc mieux et ne ruisselle pas, l’évaporation est réduite et on a une vie du sol plus active. Les étapes germination et traversée du paillage sont passées, on verra ce que ça donne au moment de la récolte…

Choux pommés, poireaux, oignons, échalotes, ail et autres poussent à vitesse accélérée maintenant.

À part ça, au rayon vente, il nous reste encore des pommes de terre nouvelles (6 euros le kg), les carottes sont bien belles ma foi et ont commencé à bien se vendre déjà – et à bien se faire grignoter sur place par les enfants aussi! – (2,5/kg), les trois couleurs de blettes sont toujours là mais plus pour longtemps (3/kg), les épinards continuent de donner (5/kg), les fèves commencent à se vendre, jeunes et fondantes, la seconde peau n’a pas besoin d’être enlevée (5/kg) et il y a un peu de salades et autres verdures.

N’hésitez pas à passer, on est là entre 9h et 17h du lundi au vendredi. Vous pouvez appeler avant si vous voulez au cas où nous nous absentions ou pour voir si on est là en dehors de cette plage horaire. N’hésitez pas à me contacter également si vous avez besoin de livraisons, on verra si c’est envisageable en fonction de votre localisation (domicile, travail, nounou, etc.). J’ai déjà commencé à en faire à vélo !

Merci encore !
Olivier – Ferme agroécologique de Kerdroual
Village de Kerdroual 56270 Ploemeur
Plan de localisation : https://fr.ulule.com/ferme-agroecologique/news/cartes-de-localisation-vente-demain-apres-midi-mer-103513/
07 82 46 18 02
Descriptif détaillé du projet : https://fr.ulule.com/ferme-agroecologique
https://www.facebook.com/terdecultures/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.