Déchets : que deviennent-ils ?

Dans un article précédent nous avions tiré du rapport annuel 2013 sur la gestion des déchets, une photographie de la «production» des déchets au Pays de Lorient. Mais que deviennent ces déchets ?

Le Pays de Lorient a été pilote en matière de tri sélectif. Cet effort se poursuit et l’on voit qu’en 2013 le volume des déchets triés (au centre de tri de Caudan) qui ont pu être repris pour valorisation a encore augmenté, dépassant les 20 000 tonnes :

d_repreneurs

À cela s’ajoute la collecte et la valorisation des biodéchets. En 2013, 7 578 tonnes de biodéchets ont été reçues. Mélangés à 2 665 tonnes de «structurants» en provenance des décheteries, ils ont permis la production de 2 827 tonnes de compost (commercialisé par Triskalia dans un rayon de 20 km alentours).

Reste le contenu de la poubelle bleue et les encombrants collectés, qui, après stabilisation à l’usine de Caudan, sont emmenés à Kermat pour enfouissement. Sur ce plan on notera que la baisse du volume stocké annuellement se poursuit :

d_kermat

Si la baisse est significative (l’apport était de 48 000 tonnes en 2007), le volume est encore considérable. Il reste indispensable d’accentuer cette tendance, en améliorant le tri, mais aussi en favorisant le ré-emploi et la diminution à la source.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.