Carence à Ploemeur

Lors du Conseil Communautaire d’hier, Delphine Alexandre (élue lorientaise de la liste À Gauche l’Union Citoyenne, Solidaire et Écologiste) est intervenue sur la question du logement social à Ploemeur.

Nous avons rappelé à plusieurs reprises, ici même, l’obligation qui est faite aux communes de plus de 3 500 habitants de comptabiliser 20 % de leur parc de résidences principales en logements locatifs sociaux.
Je pense utile et nécessaire de souligner, dans cette assemblée, le besoin de répondre partout sur le territoire de l’agglomération aux besoins de la population. C’est le maillage territorial qui est en cause.
Il est juste que toutes les populations soient présentes sur tout le territoire de l’agglomération. Il est juste que la ségrégation territoriale ne puisse s’appliquer.
Que l’Etat prenne ses responsabilités en déclarant Ploemeur « commune carencée » est une bonne chose. Et cette sanction doit rappeler à d’autres qu’ils échappent de peu aux contraintes.
Ploemeur s’illustre désormais comme la seule commune « carencée » en Bretagne, c’est a dire dans l’ incapacité à faire face à ses responsabilités sur la période 2014 -2016 en matière de logements sociaux.
C’est le triste résultat d’une politique libérale assumée. Cette sanction survient après 4 ans de pilotage de la commune et le bilan est sévère.

Les réalisations de la précédente municipalité n’ont, pendant un temps, sans doute pas été exemptes de reproches. Cependant, le dossier de carence objective bien que durant 3 périodes triennales, l’objectif assigné en logements sociaux avait été largement dépassé, avec de nombreux projets représentant près de 400 logements.

Pour des raisons purement idéologiques et indépendamment de la moindre considération pragmatique, à défaut d’humaniste, ces projets ont été balayés d’un revers de main dès l’arrivée de la nouvelle majorité. Quel gâchis !!

Heureusement, nous sommes dans un état de droit où les politiques publiques s’imposent. Ploemeur se situe désormais sous la tutelle de l’état, de l’agglomération et de l’EPF. C’est fort dommage pour la ville et pour les ploemeurois. Mais ça n’est que justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.