Anchois

Intéressante explication parue sur le site http://keroman.fr au sujet de la forte présence, ces jours-ci, de bateaux espagnols qui débarquent des centaines de tonnes d’anchois à Lorient :

« Fermée entre 2006 et 2010, la pêche à l’anchois a été réouverte il y 3 ans. Elle reste néanmoins fortement encadrée par Bruxelles qui impose chaque année ses quotas, dont 80% sont attribués à l’Espagne. C’est l’une des raisons qui explique la forte présence à Lorient des bolincheurs espagnols dont les volumes autorisés sont largement supérieurs à leurs homologues français. La deuxième est à chercher du côté du poisson lui même. La remontée des bancs d’anchois vers le nord du golfe de Gascogne incite en effet les bateaux à débarquer sur nos côtes plutôt qu’en Espagne. Pour les patrons pêcheurs, c’est autant de temps et de gazoil d’économiser. « Mais il suffit d’un coup de tempête et les bancs pourraient redescendre ou repartir ailleurs », prévient le directeur du port. En attendant, l’activité bat son plein à Keroman. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *