Un hangar pour NDDL

nddl_20140430Hier 30 avril, une remorque transportant un hangar démonté a traversé la Pays de Lorient à destination de Notre Dame des Landes où il doit être remonté pour servir d’abri sur la ferme du Rosier qui avait été dévastée, en novembre 2012, par les bulldozers de Vinci, concessionnaire de l’ex-futur aéroport.

Après avoir traversé Lorient, Lanester et Hennebont et juste passé Brandérion, le convoi de 4 tracteurs et autant de voitures a été intercepté par la gendarmerie. Une douzaine de gendarmes avaient en effet été réquisitionnés par le Procureur de la République, sur demande du préfet de Loire-Atlantique apparemment, pour effectuer un contrôle des membres du convoi et de leurs véhicules. Après que leurs identités aient été dûment enregistrées, il leur a été expliqué les peines prévues en cas de construction illégale d’un tel hangar.

Les peines encourues, en l’absence de permis de construire ou d’aménager, sont définies par le code de l’urbanisme. Il s’agit de peines impressionnantes en effet, notamment des amendes pouvant atteindre 6000 euros par personne … et par mètre carré !, à quoi le responsable des gendarmes a ajouté des interdictions possibles d’exercer certaines professions pendant plusieurs années. Des peines de prison sont aussi prévues en cas de récidive.

Il est curieux et dommage que l’opération ait été prescrite sur le territoire de Brandérion-Landévant. En effet, 20 minutes et quelques kilomètres plus tôt, les gens d’armes auraient pu contrôler la centaine de personnes réunies au Toul Douar (Hennebont) rassemblées pour marquer leur soutien avec l’opération «un hangar pour le Rosier» à l’occasion d’un pique-nique solidaire. Ils auraient pu porter la bonne parole du préfet à l’assistance. C’eut été un contrepoint intéressant aux interventions de Gérard Perron (ancien maire d’Hennebont) , d’Yves Guyot (au nom d’André Hartereau, nouveau maire), d’Alexandre Scheuer (Parti de Gauche) et de Claire Herlic (Europe Écologie Les Verts), qui, tous, ont exprimé leur soutien à la lutte contre un aéroport à Notre Dame des Landes et à l’opération «hangar» en particulier.

Complément : le reportage de Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.