Voix d’exil

Estimant qu’il serait dommage que les personnes en exil ne puissent faire en entendre leurs voix dans le cadre du Grand Débat actuellement en cours en France, le Collectif Accueil en Pays de Lorient avait décidé de leur proposer un temps de rencontre ce vendredi.

La salle A03 de la cité Allende se révélée trop petite, il a fallu investir la A02 pour tenir la réunion.

Succès donc, même si le CAPDL lui-même relativise sur son site : «On peut regretter que ce soient principalement des «Bretons de couleur», pour reprendre l’expression d’un d’entre eux qui auront participé. En effet, seuls les francophones étaient présents. Il faudrait, pour tenir ce genre de réunions avec des non francophones, prévoir un dispositif de traduction. Pas impossible, mais cela demandera de l’organisation.»

Dans les jours qui viennent, le CAPDL publiera un rendu du contenu des échanges (qui sera, par ailleurs, apporté en contribution sur le site du Grand Débat).

Edit du 10/03/19 : le compte-rendu fait par le CAPDL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.