Poursuivis pour des inscriptions anti-OGM

Le 2 octobre 2015, Alban, Didier, Samuel et Yves – faucheurs D’OGM – inscrivaient à la peinture tout le mal qu’ils pensaient des organismes génétiquement modifiés (OGM), de leur culture et de leur devenir, sur les palissades du port de commerce de Lorient, l’un des lieux majeurs d’importation d’OGM destinés à l’alimentation des animaux de l’élevage intensif.

Cette modeste action de communication faisait suite à des actions plus offensives, sur le port de Lorient, au cours desquelles des faucheurs volontaires avaient « neutralisé », par deux fois, 3 500 tonnes de soja transgénique importé d’Amérique latine.

Pour toutes ces opérations d’insubordination civile, les faucheurs avaient fourni leurs identités à la police….

Le 12 février 2016, les 4 faucheurs, convoqués auprès du substitut du procureur pour « négocier » le paiement d’une amende qui aurait pu mettre fin à toute poursuite concernant ces inscriptions, avaient décliné la proposition.

Ils viennent de recevoir une ordonnance pénale délictuelle leur enjoignant d’acquitter d’une amende de 473,50€ chacun qui se décompose ainsi : 300€ pour «dégradation ou détérioration légère d’un bien par inscription, signe ou dessin.» + 142,50€…(570€/4= 142,50€ de dommages et intérêts en réparation du préjudice matériel) + 31€ droit fixe de procédure …

Désireux que la question de la nocivité des OGM soit traitée au fond, les 4 militants ont décidé de poursuivre le combat en refusant de payer ces amendes.

Ils invitent toutes celles et ceux qui le peuvent à venir les soutenir dans cette démarche à l’occasion d’un rassemblement
JEUDI 15 DÉCEMBRE à 16H30 devant le tribunal de grande instance de Lorient (porte A).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *