OnCIMè en AG

La société par actions simplifiée OnCIMè (leur site) tenait deux assemblées générales ce samedi à Lorient, l’une ordinaire, l’autre extraordinaire.

Par la seconde il s’agissait, pour cette jeune société d’investissement citoyen en faveur des énergies renouvelables, de modifier ses statuts en fonction de l’expérience acquise au cours de ses trois années d’existence.

L’objectif des actionnaires d’OnCIMè c’est bien de favoriser le développement des renouvelables, pas de faire des profits à toute force. Ils se sont donc fixés comme objectif d’atteindre une petite rentabilité (1% net, après déduction de l’inflation et des impôts) sans plus.

Problème : sauf disposition particulière, la dynamique de résultats bénéficiaires et la production des matériels au-delà de leur durée d’amortissement peuvent amener à une augmentation importante de la valeur de l’action (et donc induire des tentations de revente pour prise de bénéfices). Bien entendu cela ne correspond pas aux intentions des actionnaires qui entendent ne pas perdre d’argent, mais pas non plus bénéficier d’une rente.

Il fallait donc modifier les statuts pour convenir que la valeur de l’action serait fixée chaque année par l’assemblée générale, ce qui a été fait par une série de votes, à une très forte majorité.

L’assemblée générale ordinaire a permis de constater l’arrivée, en 2017, de 16 nouveaux actionnaires. Jean-Luc Danet a été élu à la présidence de la société pour un nouveau mandat de deux ans. Et le Comité de Gestion a été partiellement renouvelé, en partie par tirage au sort puisqu’il est prévu par les statuts – inchangés sur ce point – que deux des membres du Comité de Gestion sont élus de cette manière.

De nouveaux projets devraient être lancés au cours de 2018. La société OnCIMè entend bien pouvoir les assumer sur ses propres forces, sans recours au crédit bancaire. Elle espère pour cela continuer à attirer de nouveaux actionnaires, motivés par l’action en faveur des énergies renouvelables et prêts désireux de placer un peu d’argent, en pouvant le retrouver – légèrement bonifié – à moyen terme. Cette année, la valeur de l’action a été fixée à 261 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.