Nous pouvons, nous devons accorder l’asile

Suite à des drames terribles, des gens sont venus d’Afghanistan, d’Irak, de Syrie, du Soudan, d’Érythrée … chercher refuge en Europe. Il est important qu’ils soient accueillis au mieux.

À l’automne 2016 il leur a été proposé d’être répartis dans des Centres d’Accueil et d’Orientation en différents points du territoire avec la promesse que leur demande d’asile y serait prise en compte.

Cette promesse peut et doit être tenue par la France. Notre pays se déshonorerait en renvoyant ces réfugiés hors de ses frontières.

Notre territoire peut tout à fait accueillir ces réfugiés. En combinant l’action de l’État – qui a missionné la Sauvegarde 56 à cette fin – et la mobilisation solidaire des citoyens, des solutions peuvent être trouvées.

Cela suppose une coopération quotidienne, plus active qu’actuellement, afin que les initiatives de solidarité que de nombreuses personnes sont prêtes à mener ne soient pas freinées voire entravées.

Ce vendredi 20 janvier 2017, vers 16h, des associations et des collectifs souhaitent rencontrer le sous-préfet de Lorient pour lui demander que les engagements pris par les autorités soient respectés et que l’accueil effectif des réfugiés soit facilité.
EELV Pays de Lorient soutient cette démarche.

1 commentaire pour “Nous pouvons, nous devons accorder l’asile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.