Mobilisation pour les libertés

Photo Le Télégramme

Les habitués des manifs s’attendaient à se compter par quelques dizaines, « ils se virent 1500 en arrivant au port ».

La participation s’est en effet révélée importante à Lorient pour ce rassemblement, samedi 21 novembre, à l’appel de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH). Dans le viseur du téléphone des manifestants d’abord l’article 24 de la loi de Sécurité Globale qui vient d’être adoptée en première lecture par l’Assemblée Nationale.

Outre cet article, tentative de dissuader de filmer ou photographier les « forces de l’ordre » en actions, plusieurs autres dispositions étaient dénoncées par les manifestants : libéralisation de l’utilisation des drones et de la reconnaissance faciale, criminalisation des actions d’occupation dans les facultés, notamment.

Malgré le confinement – mais peut-être aussi un peu contre le confinement – la mobilisation en Pays de Lorient a donc été tout à fait significative. Cet appel de la LDH marque aussi probablement une reprise d’activité pour cette association qui, localement, a  été en sommeil pendant de nombreuses années (contact ldh-lorient@ldh-france.org).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.