Déchets : bilan 2013

À l’occasion du Conseil Communautaire d’aujourd’hui, les élus communautaires prendront connaissance du rapport 2013 «Sur le prix et la qualité du service public d’élimination des déchets» de Lorient Agglomération.

Le traitement des déchets à l’échelle de Cap l’Orient a été l’un des piliers de la constitution progressive de l’Agglo et l’occasion de choix novateurs souvent cités en référence. C’est aussi un budget significatif. Les raisons sont donc nombreuses qui justifient qu’on étudie ce rapport.

En moyenne chaque habitant de l’Agglo pèse 600 kg de déchets, dont le tiers est constitué du contenu de la poubelle bleue (les DMR, déchets ménagers résiduels).

comp_dechets_2013 À ce sujet le rapport signale qu’en avril 2013 une «campagne de caractérisation» a permis d’évaluer que «plus de la moitié des déchets présents dans les déchets ménagers résiduels pourraient faire l’objet de valorisation matière s’ils étaient triés».

Une autre évaluation, menée en continu celle-ci,  nous apprend que le tri en poubelle jaune n’est pas, lui non plus irréprochable. En effet, la part des indésirables s’est élevée, en 2013, à 28% (en augmentation par rapport à l’année précédente). Malheureusement le rapport ne donne pas de précisions sur ces erreurs de tri, qui pourraient probablement être évitées sans trop de difficultés si l’information était faite.

L’évolution constatée dans les bio-déchets collectés est, en revanche, positive puisque 93% du contenu (contre 89% l’année précédente) est constitué de déchets de cuisine et de jardin.

Le rapport comporte aussi des indications concernant la collecte en apport volontaire. L’apport de verre et, surtout, de papier est en baisse, une baisse expliquée d’une part par la conjoncture économique et d’autre part au «virage numérique» qui induirait une moins grande production de papier.

L’apport en déchetteries poursuit sa progression. Le tonnage, qui était d’à peine plus de 30 000 tonnes en 2000, a maintenant dépassé les 50 000 tonnes. Déchets verts, gravats et encombrants représentent logiquement l’essentiel du tonnage.

comp_dechetteries_2013

Nous reviendrons dans un prochain article sur le traitement que subissent les déchets collectés, que ce soit en porte à porte ou en apport volontaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.