Conseil Communautaire : comment ça marche (pas).

aggloldLa dernière réunion du Conseil Communautaire, le vendredi 11 octobre 2013 à Queven, a été un bon exemple du dysfonctionnement radical de ses réunions.

Ce Conseil a été agrémenté de deux présentations (projetées et commentées), l’une sur la future gare de Lorient, l’autre sur le PLH (Plan Local de l’Habitat).

La première avait déjà fait l’objet, à Lorient, d’une présentation publique. Mais, effectivement, pourquoi ne pas saisir l’occasion de la refaire pour le public de Queven et alentours. La seconde consistait en un point d’étape (obligatoire) sur l’application du PLH qui présentait un réel intérêt, un peu pour les élus qui l’ont voté, mais surtout pour les habitants à qui elle pouvait donner, sur la question du logement, d’une part une vue générale, d’autre part des informations concrètes utiles.

Sauf que les habitants n’avaient pas été avertis de ces présentations et spécifiquement conviés à cette réunion du Conseil Communautaire (il y avait une demi-douzaine de personnes dans le « public ») !

Et heureusement !!

Heureusement que les citoyens ne sont pas venus assister nombreux au Conseil, parce qu’ils auraient été complètement abasourdis par le reste des bordereaux.

Il y avait, à l’ordre du jour de ce Conseil, 52 bordereaux (y compris les deux présentations). Certains de ces bordereaux donnaient lieu à vote, pour les autres il était juste demandé au Conseil de « prendre acte ». Le public présent n’avait pas le texte des bordereaux et les rapporteurs n’en donnaient pas lecture intégrale (ce qui est bien compréhensible vu le nombre et le contenu).

Résultat : 4 heures à entendre des bouts d’informations, à sentir des conflits, à percevoir des tensions, à deviner des choix, à supposer des contradictions, à imaginer des alternatives … mais rien de clair et de compréhensible. Parfois 2, 3 votes « contre » ou 4, 5 abstentions, à peine expliqués.

Pourtant, on sent bien que l’agglo est l’échelle où se jouent des choses importantes. Mais les réunions du Conseil d’agglo passent complètement à côté de ce que devrait être leur rôle : ni information du public, ni lieu de débat politique, ni instance de décision efficace. Il y aurait là un gros chantier à travailler !

PL

1 commentaire pour “Conseil Communautaire : comment ça marche (pas).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.